Identifier un véritable Eames Lounge Chair et reconnaître une contrefaçon

Commentaires (0)

Cet article vous donne des éléments techniques précis permettant l'identification d'un authentique fauteuil Lounge Chair, c'est-à-dire celui designé par Charles et Ray Eames en 1956 et construit par le fabricant historique Herman Miller. Il sera donc utile à tous ceux qui sont préoccupés par l'authenticité d'une pièce vintage et qui veulent en vérifier la valeur.

En effet, ce meuble a rencontré un tel succès depuis sa création que de nombreuses contrefaçons ont été mises en circulation, qui tentent de faire passer une copie pour un modèle original. En suivant les indications suivantes, vous pourrez être à même de procéder à une vérification grâce à laquelle vous saurez identifier la plupart des imitations commercialisées.

Les principes de base pour différencier un vrai Lounge chair d'une imitation

Tout d’abord, le dossier d'un Lounge Chair original n’est jamais inclinable : il n'y a pas de mécanisme d'inclinaison fixé au dossier. Certaines des copies ont été équipées de ce système.

Ensuite, il faut également observer le piétement : d'une part l'ottoman ne possède que 4 pieds, et d'autre part le fauteuil est quant à lui doté de cinq pieds. Si ces nombres ne correspondent pas avec ce que vous avez sous les yeux, c'est que vous êtes face à une contrefaçon. Par ailleurs, le piètement n'est jamais plat ni carré : c'est parce que la fabrication de telles pièces est plus facile que les imitations ont recours à ces raccourcis.

Les étiquettes vont elles aussi être un autre facteur important pour confirmer ou infirmer l'authenticité. Ce sont des étiquettes en papier ou en plastique que l'on peut trouver soit sous l’assise, soit sous l'ottoman.

On trouvera inscrit soit le nom Herman Miller, soit le nom Mobilier International qui a distribué le Eames Lounge Chair en France dans les années 1960 et 1970. Vous pourrez également trouver Vitra, qui a distribué Herman Miller en Europe depuis les années 1980. Il existait un éditeur italien, ICF, qui distribuait Herman Miller au même moment. Ces étiquettes peuvent être différentes au sein même de chaque éditeur, mais elles ont l'avantage de vous permettre de situer la période de production. Voici quelques exemples :

  • étiquette Herman Miller 157 boulevard Voltaire Paris
  • étiquette Herman Miller avec chiffres
  • étiquette noire Herman Miller
  • étiquette Vitra Original Eames Lounge Chair
  • pastille mobilier international

Enfin, autre critère important : les dimensions du fauteuil et de l'ottoman. Le Eames Lounge Chair original et fabriqué dans les années 1950 mesure 840 mm de haut. Les copies, qui ont tenu compte d'un accroissement de 10 cm de la population mondiale depuis les années 1950, sont en général plus grandes (au minimum 850 mm).

Vitra à également pris en compte ce critère (récemment) et crée des versions de 890 mm de hauteur. Voyez ci-dessous les dimensions que cet éditeur communique :

Savoir différencier les premières et deuxièmes éditions originales

Les éditions originales Herman Miller (les premières) se reconnaissent à différentes caractéristiques notables :

  • Un piétement à quatre branches pour l'ottoman et cinq branches pour le fauteuil.
  • Le logo Herman Miller avec sa pastille ronde.
  • Les coussins sont en plume et on trouve à l'intérieur l'étiquette du fabricant « Stephenson & Lawyer / Down Feather ».
  • Le bois utilisé est du palissandre de Rio (aussi connu sous le nom de Jacaranda).
  • Les patins, réglables, portent une inscription « Dome of silence » jusqu'en 2000.

Dans la seconde version, tout aussi originale, on trouve les spécificités suivantes :

  • Les coussins sont en Dacron.
  • Sur les versions « Mobilier international » et « ICF », le piétement est plus évasé, et vous trouverez des pastilles de téflons blancs non réglables.
  • Les parties en caoutchouc (appelées shockmounts) sont souples.

Des clés de différenciation supplémentaires (pour les experts)

D'autres détails sont importants, à commencer par le nombre de couches de contreplaqué qui structurent le fauteuil. En effet, les plus anciens ont 5 couches et les plus récents 7 couches.

Par ailleurs, les cousins ne sont jamais fixés avec de la bande Velcro, sauf pour les versions ICF.

La première version européenne propose un rectangle de cuir qui cache le départ de la fermeture éclair. Les coussins sont accrochés par des crochets et des œillets. Le rembourrage des cousins est en plume.

Regardez aussi les prix. Les copies neuves coutent entre 400 € et 2500 €, alors que les originaux coûtent entre 6000 € et 8000 € avec l'ottoman. Les marchands d'originaux vintage les proposent à des prix réduits de 15 % à 50 % par rapport aux prix des originaux neufs. Ceci en fonction de l'état, des restaurations, ou de leur prix d'achat tout simplement.

Pourquoi acheter un vrai modèle et pas une copie ?

Voici plusieurs raisons qui devraient vous encourager à acheter un modèle authentique et pas une vulgaire copie.

Premièrement, les imitations risquent de ne pas être aussi confortables et solides que les modèles authentiques : le confort est l'une des raisons principales du succès de ce modèle de fauteuil. Pourquoi payer aussi cher si la contrefaçon n'est pas confortable ?

La fabrication du Eames Lounge Chair original respecte les normes de sécurité, ce qui vous garantit qu'il n'y aura pas de risque de casse prématurée. C’est un investissement qui à une cote : il se dévalue peu en cas de revente, il y en a même qui prennent de la valeur. La qualité est supérieure car les matériaux choisis sont très qualitatifs et la production très contrôlée.

Le service après-vente des éditeurs officiels vous assure un suivi digne de ce nom : ils prennent en charge votre fauteuil en cas de problème et vous avez la certitude que les réparations seront faites dans les règles de l’art.

Vous voilà maintenant armé(e), pour acheter une vraie Lounge chair de Charles et Ray Eames en toute sécurité. Les principes de différenciations entre les meubles authentiques, fabriqué selon les plans du créateur et les copies existent pour chaque meuble iconique du design. Posez-moi vos questions si vous avez le moindre doute !

Retrouvez ces articles dans nos collections