Cendrier en Malachite

Ce cendrier a été façonné à partir d'un bloc de Malachite brut qui a ensuite été poli. Il peut également servir de vide-poche.

Vendu

Poser une question

Client hors France Métropolitaine CONTACTEZ NOUS
Nom exactCendrier en Malachite
Année(s) de fabrication20ème siècle
MatériauxMalachite
État du produitVintage
DimensionsHauteur 8 cm x Largeur 16 cm x Profondeur 14 cm

Le cendrier en Malachite, une présence rayonnante dans votre intérieur

Ce cendrier a été taillé dans un bloc de Malachite, une roche millénaire appréciée pour son éclat et sa couleur verte qui captent et renvoient la lumière. Il crée, à proprement parler, une présence rayonnante.

Sa couleur est semblable à celle d'une forêt exotique, avec cette alternance de bandes aux formes indécises, et ses nuances de vert, claires ou foncées.

Enfin, sa luminosité lui est conférée par la conjonction de cristaux rayonnants et d'un polissage qui lui apporte un éclat unique. C'est dans cet écrin de pierre que l'on sculpte les cendriers en malachite : ceux-ci sont au demeurant rares, puisqu'il ne souffrent pas d'imitation ou de production de masse, ce qui lui confère une authenticité et une légitimité indéniables.

Aujourd'hui, les plus grands designers de meubles, comme Ado Chale ou Pietro Fornasetti, l’utilisent dans leurs créations, pour le plus grand bonheur des collectionneurs.

Mais déjà, depuis des temps fort reculés, la malachite était utilisée dans les arts décoratifs. On la retrouve dans la peinture des fresques murales d'un tombeau à Louxor, sur les colonnes de l'une des Sept Merveilles du Monde (le Temple d’Artémis). Les grecs l'utilisaient dans l'art de la gravure. Enfin, c'est au 19ème siècle qu'elle va servir à la décoration du Palais des Tsars en Russie, et de nos cathédrales et châteaux en France, notamment grâce à un gros gisement situé dans l'Oural.

Qu'est ce que la Malachite, et pourquoi est-elle recherchée ?

La malachite est le produit d'une maturation qui s'opère à l'échelle du millénaire, entre une matière grasse et du cuivre. C'est son oxydation et une réaction chimique qui lui donnent cet éclat si particulier grâce à laquelle on peut lui trouver l'éclat d'un bijou. On la trouve dans les mines de cuivre du monde entier, mais surtout au Zaïre ou en Sibérie.

On l'emploie fréquemment comme matériau de base pour la sculpture des cendriers et des vide-poches : la plupart du temps, ces objets présentent une partie de pierre brute d'un côté et de l'autre, un bijou dont le poli laisse apparaître toutes ses qualités décoratives.

Les personnes qui la recherchent sont le plus souvent :

  • Des amateurs de décorations, qui voudront donner à leur intérieur une touche de décor africain, ou l’intégrer à une décoration précieuse.
  • Les collectionneurs de pierres, conscients de la valeur de la malachite, et qui sont à l’affût des plus belles pièces.
  • Les amateurs qui connaissent les propriétés et autres vertus curatives de ce minéral, bien connues en litho-thérapie.

Ce cendrier en Malachite est un objet d'art qui s'inscrit dans la tradition des objets façonnés à partir de cette matière :

  • Le plus ancien objet retrouvé au monde est un objet en cuivre, retrouvé dans la vallée du Jourdain : il date de 7000 ans.
  • Il y a 4000 ans, la malachite était exploitée dans des mines de cuivre des déserts orientaux. Les égyptiens projetaient en elle la jeunesse, la santé ou la fertilité, si bien que leur déesse de la fertilité, Hator, lui était associée.
  • Au 1er siècle, Pline l'ancien (Rome), nous parlait déjà de son mode d'utilisation.

Ce cendrier sera tout à la fois un objet fonctionnel et décoratif, doté qui plus est, d'une connotation historique, puisque le cuivre dont il est issu a été utilisé pour faire les premiers objets de notre Histoire.

Produits associés