Lampe Gras modèle 206 édition Ravel Clamart (France 1920)

Lampe à poser, ancien modèle, structure en acier laqué noir. Socle en chêne massif, abat jour en aluminium peint. La lampe fonctionne, le fil est en coton noir d’époque, et la douille d’origine B22.

Vendu

Poser une question

Client hors France Métropolitaine CONTACTEZ NOUS
Nom exactLampe Gras modèle 206 Edition Ravel Clamart
DesignerBernard-Albin Gras
FabricantRavel Clamart
Année(s) de fabrication1921
MatériauxAcier laqué noir, chêne massif, aluminium peint, coton noir.
État du produitVintage, avec sa patine d’époque. Quelques traces de rouille, quelques imperfections sur l’abat-jour : voir les photos de détails.
DimensionsHauteur : 54 cm. Longueur : 41 cm. Hauteur abat-jour : 20 cm. Diamètre abat-jour : 14 cm.

Une lampe de table, vintage, esthétique, robuste et confortable

Ce modèle n°206 avait été prévu à l'origine pour que les scientifiques puissent écrire en toute sécurité dans des environnements humides. C'est pour cela que la partie inférieure de son socle est en bois. Elle est appréciée aussi par ceux qui ont des écrans d'ordinateur de taille importante, grâce à la longueur de ses bras.

Le modèle est créé sans vis et sans soudure, ce qui augmente sa solidité. On note la recherche d'ergonomie, de solidité, et  la facilité d'utilisation. L'abat jour, ainsi que les bras sont articulés, ce qui permet une utilisation diverse, et confortable.

Le modèle présenté est ancien, d’origine. Il est intéressant de voir les points de différences avec les rééditions actuelles. Les nouvelles versions mises en circulation ont une peinture qui est très léchée, qui enlève donc un peu de ce côté vintage, naturel sur notre lampe.

L'ancienne a en effet un côté plus authentique, avec sa peinture écaillée, son abat jour légèrement bosselé, et les éléments de structure eux aussi un peu rouillés.

Le système de l’allumage : sur la nouvelle version, il consiste en un interrupteur en bas de la lampe, sur l'ancienne sur la partie supérieure de l'abat jour.

                               

L'abat jour : sa partie supérieure est en métal sur la nouvelle et en laiton sur l'ancienne.

Les inscriptions: Nous notons des inscriptions (éditeur et numéro de série), sur la première articulation de la première édition, pas pour la nouvelle édition. Et bien sûr la patine.

Ce modèle vintage est bien plus cher que la réédition, en raison de sa rareté d'une part, et du fait qu'il a réellement fait partie de l'aventure, puisqu'il a été utilisé dans les années 1920. C’est pour cela que les collectionneurs sont prêts à mettre le prix pour l'acquisition d'un modèle ancien, original.

Pour son entretien, l'eau savonneuse est parfaite ; huilé de temps en temps les articulations est également une bonne chose.

À quel endroit aurons-nous le plaisir de la mettre ?

Ce modèle est une lampe à poser : il peut donc être facilement intégré dans les différents espaces de la maison ou de votre lieu de travail, pour certaines professions.

L'endroit dans lequel nous retrouverons le plus ce modèle, sera bien évidemment le bureau, qui reste son emplacement de prédilection, et auquel il va apporter une touche « mobilier industriel », ainsi que rigueur et simplicité.

À la maison, dans la pièce bureau, ou bien, dans la chambre ou même, dans le salon. De plus la simplicité de ses lignes lui permet de s'intégrer avec un environnement décoratif de tous les styles, car il ne contredira pas les spécificités des autres styles.

On retrouve le modèle n°206 pour les puristes dans des atmosphères minimalistes, où les formes sont très épurées, et où l'harmonie du mobilier fait l’objet d’une recherche permanente.

Son éclairage doux lui permet de se fondre aussi bien dans des chambres (de chaque côté du lit par exemple), qu'à la maison, ou bien dans un hôtel, dans un salon, sur une console, ou encore dans un bureau. Que ce soit chez un particulier ou bien dans les ateliers, des agences immobilières, il donnera du cachet aux environnements professionnels.

C'est un classique qui se marie très bien avec le mobilier français des années 1950, comme celui de Jean Prouvé ou de Charlotte Perriand. Effectivement la simplicité des formes, ainsi que son côté très robuste, comportent des similitudes avec le mobilier de ces créateurs.

Les lignes de ce modèle lui permettent d'accentuer encore le coté industriel des lofts, mais la particularité de la lampe Gras c'est qu'elle se marie avec tous les styles de décoration intérieure, aussi bien avec le mobilier contemporain que le plus ancien.

Les origines de sa renommée

C’est en 1921 que son créateur a lancé cette gamme de luminaires, très vite encensée par les bureaux d’architectes, d’ingénieurs et les ateliers. Bien sûr, le fait, que l'architecte de renommée mondiale Le Corbusier l'ait utilisée dans beaucoup de ses réalisations a parachevé la notoriété de cette dernière.

Le créateur, Bernard-Albin Gras, est maintenant considéré comme l'un des pionniers dans le domaine du luminaire design du XXème siècle. Les brevets seront vendus en 1927 à la marque Ravel, puis aujourd'hui exploités par un éditeur français, DWC Editions, qui a redonné vie à bon nombre des modèles.

Ce sont les architectes qui ont été les premiers utilisateurs de la lampe Gras, ainsi que les ateliers de toutes sortes. Les collectionneurs en général achètent cette version vintage, qui est extrêmement prisée par les connaisseurs japonais ou américains.

Les collectionneurs Japonais sont très attirés par ce modèle, encore une fois parce qu'il est sobre, qu'il s'intègre particulièrement bien dans leurs intérieurs épurés et parce que cette clientèle manifeste une appétence particulière pour le mobilier de créateurs et d'architectes des années 1950.

D'ailleurs, ce modèle nous plonge dans l’univers du mobilier vintage industriel, qui est très à la mode ces dernières années, et que l'on peut voir dans tous les magazines de décoration.

Le modèle 206 va donc naturellement trouver sa place au cœur du luminaire du 20ème siècle : son appartenance à la tendance industrielle va même lui donner une position dominante parmi d'autres tendances importantes et différentes, comme celles qui se développent dans les années 1970, ou bien au sein du design italien ou scandinave.

La lampe Gras restera une icône des innovations du design français, grâce à son ergonomie, sa simplicité et la façon dont elle a été conçue.

Pour en savoir plus sur le créateur de cette lampe : Bernard-Albin Gras

Produits associés