Table les Arcs par Charlotte Perriand (France 1960)

Designée à la fin des années 1960 par Charlotte Perriand pour la station de ski « Les Arcs », cette table en pin et métal laqué est un authentique meuble vintage. Il s'agit d'un modèle peu courant apprécié des collectionneurs.

Vendu

Poser une question

Client hors France Métropolitaine CONTACTEZ NOUS
Nom exactTable des Arcs
DesignerCharlotte Perriand
OrigineFrance
Année(s) de fabricationFin des années 1960
MatériauxAcier et bois
État du produitVintage
Dimensions158 cm de long par 70 cm de profondeur sur 74 cm de haut

Une table vintage au design sobre et recherché

Le travail effectué par Charlotte Perriand à partir de 1967 au cœur de la station des Arcs, où elle œuvrait à la fois en tant qu'architecte et en tant que designer, est la synthèse de toutes les influences qui ont marqué son travail.

Cette table n'échappe pas à la règle. Réduite à l'essentiel, évacuant la fioriture au profit des éléments indispensables, elle témoigne ici d'une forme de minimalisme qui évoque ici autant le dépouillement de l'ameublement japonais que des formes de certaines des tables de Le Corbusier, au design desquelles elle a d'ailleurs collaboré.

Mais la sobriété n'est pas l'absence de recherche. L'art sobre qui, attaché au travail des volumes comme à la circulation des personnes, inscrit ce meuble dans les intérieurs des appartements et des chalets de la station des Arcs, est également perceptible dans le dessin de la structure. Car si le plateau, au bois clair, fait office de plateforme dépouillée, épurée, le contraste formé par les poteaux métalliques, sombres et ramifiés, crée un effet des plus saisissants.

Pour apprécier l'art de Charlotte Perriand, il faut savoir prendre un peu de recul et observer l'ensemble. Le plateau, massif, solidement arrimé à la structure métallique et aux deux poteaux fins terminés par trois pieds tournés vers l'extérieur évoque immédiatement la stabilité. L'opposition des tons de bois aux couleurs sombres, en particulier le noir, est omniprésente dans les travaux de l'artiste. C'est non seulement une constante dans les intérieurs imaginés par l'architecte, mais également un contraste utilisé dans de nombreux autres meubles.

Choix des matériaux : le pin et le métal laqué

Les deux principaux matériaux auxquels Charlotte Perriand a eu recours sont le pin et le métal. Le pin est une essence incontournable en Savoie : son utilisation, que l'on retrouve dans l'ossature et la charpentes des chalets et des appartements que l'architecte dessinait pour les Arcs, s'imposait également dans la création du petit mobilier.

table de Charlotte Perriand en pin et acier laqué noir 

Le plateau rectangulaire (158 cm de long sur 70 cm de large) est ainsi constitué d'un assemblage de lames de pin lamellées-collées sur toute la largeur. Le bois est uniformément clair mais présente de légères variations de teintes. Le veinage est visible, et quelques rares nœuds, plus foncés, apparaissent à divers endroits.

Le métal a été réservé à la structure : tandis que les poteaux sont constitués de tubes rectangulaires disposés verticalement, le piétement est composé de trois branches soudées à la base et soudées perpendiculairement. Ils sont terminés par des pastilles métalliques rondes, situées aux extrémités. Dans sa partie supérieure, deux plats soudés aux poteaux permettent de supporter et de maintenir le plateau. Toute la structure est recouverte d'un laquage noir.

État de conservation

Le plateau de la table est dans un excellent état de conservation. Diverses traces d'usage peuvent être observées (des éraflures mineures), mais elles concourent à la beauté de l'ensemble.

Le piétement et les poteaux présentent quant à eux des traces de corrosion. Le laquage est légèrement endommagé et des traces de rouilles apparaissent au bas des pieds. Les soudures sont cependant en très bon état.

Cette patine est parfaitement normale pour les parties métalliques d'un meuble qui a près d'un demi-siècle. Aucun travail de restauration n'a été opéré. Vous pouvez conserver le meuble en l'état, et tirer parti de ce vieillissement et le mettre en valeur en le gardant tel quel ou en appliquant un verni transparent, ou au contraire restaurer le laquage pour que les traces de rouille disparaissent.

Estimation

Cette authentique table les Arcs par Charlotte Perriand est un excellent investissement. Les dimensions du modèle que nous vendons ne sont pas courantes et se font rares. Nous estimons son prix à 1800 €, ce qui est légèrement au-dessous des enchères actuelles.

Pour en savoir plus sur le créateur de cette table basse : Charlotte Perriand

Produits associés