Fauteuil Diamant, Knoll International : Harry Bertoia View larger

Fauteuil Diamant, Knoll International : Harry Bertoia

DISPONIBILITÉ : NOUS CONTACTER AVANT ACHAT

Sur cette fiche produit, nous allons vous présenter le Fauteuil Diamant de Harry Bertoia...

833,33 €

Poser une question

Client hors France Métropolitaine CONTACTEZ NOUS
Nom exactFauteuil Diamond,, Knoll International
DesignerHarry Bertoia
Fabricant Knoll
OrigineUSA
Année(s) de fabrication1970
Récompense(s) et distinction(s)Prix du Créateur de l’année en 1955
MatériauxStructure en treillis métallique
État du produitBon état vintage, conforme à l'âge et à l'usage
DimensionsHauteur : 76 cm, Largeur : 86 cm, Profondeur : 70 cm
Couleurargenté
Identifiant237

Fauteuil Bertoia occasion

Venu d'Italie, Harry Bertoia se consacre à l'origine à la sculpture. Il considère que son mobilier ressemble à des sculptures et explique : « En sculpture, je m'intéresse principalement au rapport entre la forme et l'espace et les caractéristiques du métal. Dans les chaises, de nombreux problèmes fonctionnels doivent d'abord être résolus... mais fondamentalement, les chaises sont également des études d'espace, de forme et de métal. En y regardant de plus près, il devient clair qu'ils sont principalement constitués d'air... L'espace les traverse. »

Les dimensions généreuses de la « Diamond Chair », avec ses accoudoirs saillants et ses connexions en caoutchouc dur qui cèdent sensiblement à la pression, ont définitivement apporté un élément de confort à la fraîcheur mathématique de la construction. Mais le rembourrage n'a toujours aucun sens formel malgré le confort qu'il procure, puisqu'il interfère avec la transparence de la chaise et lui donne l'apparence d'une coque ordinaire. La « Diamond Chair » a été conçue pour être vue de tous les côtés comme une sculpture et s'intègre ainsi parfaitement dans les intérieurs élégants et sobrement meublés des années cinquante. La chaise était cependant assez chère même si Bertoia avait développé une machine pour plier des fils de manière dimensionnelle : la production était difficile, car les fils devaient être soudés individuellement entre eux. Les pièces en caoutchouc sensibles ont ensuite été remplacées par des chenilles métalliques vissées. Bertoia a écrit : « Je n'ai jamais été satisfait de mes propres créations, qu'il s'agisse de flops ou de chefs-d'œuvre, » et, après avoir terminé sa ligne de mobilier pour Knoll, il s'est consacré exclusivement à l'art, y compris de nombreuses sculptures à grande échelle qui ornaient les bâtiments d'architectes célèbres. Une chose est sûre, il aurait pu vraiment être fier de son travail accompli !

fauteuil diamond knoll

Vidéo concernant notre fauteuil

objet indisponible

Produits associés