Table basse de Jacques Adnet (reproduction)

Cette table-basse est la reproduction exacte d'une table-basse design créée par Jacques Adnet dans les années 1940. Sa très belle facture ainsi que l'utilisation des mêmes matériaux (verre, acier et cuir) et techniques (le piqué sellier) en font un meuble fidèle à l'univers et aux pratiques du designer.

Vendu

Poser une question

Client hors France Métropolitaine CONTACTEZ NOUS
Nom exactTable-basse en cuir noir, verre, acier et laiton
DesignerStyle Jacques Adnet
Année(s) de fabricationAnnées 2000
MatériauxAcier, laiton, cuir surpiqué et verre
Coloris du cuirNoir
Dimensions112 cm (diamètre) par 51,5 cm (hauteur)
TransportOffert en France métropolitaine

La copie d'une table-basse vintage de Jacques Adnet

Si sa fabrication est très récente, le design de cette table-basse a été imaginé par Jacques Adnet au cours des années 40. L'architecte français, qui était aussi designer, fut tout aussi célèbre pour la décoration d'intérieurs luxueux et prestigieux que pour la conception de meubles au style particulièrement novateur.

Le mobilier qu'il dessine se caractérise à la fois par la recherche d'une élégance formelle et par la discrétion de l'ornementation qui, si elle n'est pas absente, est cependant réduite au minimum. Ici, la transparence de la dalle de verre laisse entrevoir une structure sombre où la froideur du matériau de base (le métal) disparaît sous un habillage chaleureux. Les éléments en laiton ajoutent une note chaude.

Sur cette petite table-basse, c'est bien la structure qui est prépondérante : extrêmement géométrique, à peine ornée (à l'exception des rares éléments en laiton) elle inscrit ce meuble dans le mouvement moderniste auquel on a souvent rattaché Jacques Adnet. On peut également déceler une influence Art Déco.

L'utilisation du cuir et du métal a ceci d'intéressant qu'elle est récurrente dans l'œuvre de Jacques Adnet : elle fait partie de la signature du designer. De nombreux autres meubles dessinés pendant la même période présentent des caractéristiques similaires et des coloris identiques ou très proches. Le designer associait souvent le cuir (rouge ou noir) aux surpiqûres blanches, avec des éléments en bronze ou en laiton, habillant toute la structure d'acier.

Il s'agit d'une copie luxueuse : l'intérêt de cette reproduction réside ainsi dans le soin apporté aux détails et la fidélité à l'original. Le piqué sellier, qui est la technique employée pour réaliser la couture des gainages en cuir auxquels Jacques Adnet avait abondamment recours dans les années 1930 et 1940, est ici admirablement exécuté. La surpiqûre est bien visible : le fil, clair, se distingue du cuir noir. Il est extrêmement difficile de distinguer ce modèle d'une édition originale, à ceci près que les modèles fabriqués il y a plus d'un demi-siècle présentent cette patine due au passage du temps.

Structure de la table-basse et matériaux

Cette table-basse circulaire mesure 112 cm de diamètre. La structure métallique se présente sous la forme de deux astérisques à huit branches superposées. La première, qui est cerclée de métal, supporte le plateau en verre. La seconde, qui fait office d'entretoise, maintient l'écartement des pieds et consolide l'ensemble de la structure.

Une petite étoile à huit branches en laiton est incluse en son centre. L'étoile est un motif que l'on peut retrouver sur d'autres meubles designés par Jacques Adnet, comme son porte-revues en cuir vintage (où elle ne comporte que cinq branches), son imposante bibliothèque en ébène de Macassar (qui comporte seize étoiles), ou encore les tables dessertes roulantes, ou son guéridon gainé de cuir rouge.

boule en laiton à l'extrémité d'un pied 

Les deux astérisques sont reliées aux huit pieds situés sur toute la circonférence. Un neuvième pied central traverse la table. Chacun des pieds présente deux bagues en laiton, et se terminent tous pas une boule constituée du même alliage.

Notez que les laitons présentent un aspect vieilli, afin d'augmenter l'impression d'ancienneté.

La structure a été entièrement réalisée en acier. Légère et solide, elle est intégralement recouverte de cuir noir, si bien que l'acier n'est jamais découvert : la gaine de cuir présente une couture apparente (la surpiqûre) qui est quant à elle de couleur claire.

Enfin, la dalle de verre, de forme circulaire, est parfaitement transparente.

Évaluation du prix

Le modèle original, du fait de sa rareté, se négocie actuellement autour de 7000 €. Un prix élevé qui rend l'acquisition réservée à un petit nombre de collectionneurs. Notre copie est cependant beaucoup plus abordable : son prix vous permet d'insérer au cœur de votre intérieur la reproduction d'une œuvre singulière, imaginée par un designer français de renommée mondiale dont la cote et la popularité ne se démentent pas.

Entretien

petit accroc gaine de cuir

C'est un modèle fabriqué récemment en excellent état. Cependant, quelques traces d'usure peuvent être observées sur les parties en cuir. Un tout petit accroc (cf. photo ci-contre) est visible sur la partie intérieure de la gaine de cuir qui recouvre la première ceinture en acier.

  • Le verre peut être nettoyé avec un produit à vitre classique, mais il faut veiller à ce que celui-ci n'entre jamais en contact avec le cuir.
  • Le cuir peut être ciré de temps à autre avec une crème nourrissante incolore pour ne pas altérer sa couleur d'origine ainsi que celle des coutures.
  • Les parties en laiton peuvent être nettoyées avec un peu d'eau savonneuse.

Pour en savoir plus sur cette table basse : Jacques Adnet

Produits associés