George Nakashima

Commentaires (0)

George Nakashima

Principaux éléments et repères biographiques (1905-1990)

Né à Spokane dans l’état de Washington en 1905, George Nakashima est un ébéniste et designer américain d’origine japonaise. George Nakashima fait ses classes à l’Université de Washington où il étudie la sylviculture et l’architecture. En 1929, alors que la Grande Dépression fait rage, il obtient sa licence d’architecture. Deux ans plus tard, il sort diplômé en architecture du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT).

En 1933, George Nakashima décide de faire le tour du monde ; il veut découvrir de nouveaux horizons artistiques, peaufiner sa technique et son style. Sa première halte sera à Paris où il fréquente plusieurs artistes du quartier du Montparnasse. Mais Paris n’est que le début de son aventure. Il déménage au Japon, où il habite pendant 5 ans à Tokyo, pour renouer avec ses origines et son histoire familiale. Au cours de son séjour au pays du Soleil-Levant, il fait la connaissance du célèbre architecte américain Antonin Raymond qui, en 1937, lui propose un poste à Pondichéry. La vie conduit finalement George Nakashima à accepter et partir en Inde où il contribue à l’édification de l’Ashram de Sri Aurobindo, ardent défenseur de l’indépendance indienne avec lequel il se lie d’amitié. À son retour aux États-Unis en 1940, il décide de lancer sa propre affaire à Seattle et crée un atelier de mobilier.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, George Nakashima et sa famille, du fait de leurs origines japonaises, sont envoyés dans un camp d’internement dans l’Idaho. Au cours de ce douloureux et humiliant épisode, il apprend à travailler le bois récupéré sous la houlette d’un grand-maître charpentier japonais, Gentaro Hikogawa. Ils doivent attendre 1943, et l’aide de l’architecte Antonin Raymond qui intercède en leur faveur, pour être libérés. Après sa libération, George Nakashima part s’installer à New Hope, propriété d’Antonin Raymond, en Pennsylvanie. C’est dans son studio de New Hope qu’il crée certaines pièces pour Knoll, et tout particulièrement son emblématique Straight Back Chair produite à partir de 1946. Il collabore également avec Widdicomb-Mueller, et, en 1973, réalise plus de 200 pièces pour le domaine du gouverneur Rockefeller’s Tarrytown à New York.

En 1983, le designer américain se voit remettre l’Ordre du Trésor Sacré par l’empereur du Japon et le gouvernement japonais. George Nakashima obtient la croix du mérite japonaise, haute distinction qui met en exergue la valeur de son héritage dans le paysage de l’artisanat d’art international. Véritable orfèvre du bois, il valorise la beauté, la singularité et la simplicité de ce matériau qu’il affectionne tant. Son œuvre, diverse et variée, est empreinte de plusieurs styles traditionnels (américain et japonais). Aujourd’hui considéré comme l’une des figures emblématiques du design américain d’après-guerre, George Nakashima a marqué et continue de marquer ses contemporains.

Découvrez les articles de George Nakashima - Antiques MC